L'équitation est-il un sport ?

L'équitation est-il un sport ?

de lecture - mots

Il n'est pas rare que certaines personnes ne prennent pas au sérieux l'équitation et cela à cause d'une vision assez erronée de cette fabuleuse discipline. Dans cet article, nous allons te donner 5 raisons qui te permettra de prouver que l'équitation est belle et bien un sport. Et ainsi de convaincre, ta famille et tes amis. 


Les préjugés sur l'équitation

L'équitation est l'un des sports les plus anciens et répond à toutes les définitions du sport, mais c'est une discipline souvent perçue comme une activité facile et non comme un sport.

Cela pourrait s'expliquer par le fait que la seule exposition que la plupart des gens qu'ont eu à l'équitation est la télévision, où l'équitation est pratiquée par des professionnels, si habiles qu'ils la font paraître sans effort, ou par des chevaux de type "dude-string" qui sont assez saints pour transporter une charge humaine déséquilibrée et non qualifiée.

Ce que le non-rider moyen ne voit pas, ce sont les heures de pratique, les muscles endoloris, les contusions et les irritations - sans parler du défi mental que les coureurs doivent relever pour que tout semble facile.

La Commission des sports françaises définit un sport comme "une activité humaine capable d'atteindre un résultat exigeant un effort physique et/ou une habileté physique qui, de par sa nature et son organisation, est compétitive et est généralement acceptée comme étant un sport. Par cette seule définition, il ne fait aucun doute que l'équitation est un sport. Voyons, maintenant comment il répond à cette définition.

 

Raison 1 : La présence d'une Concurrence

Concurrence Equitation

Le sport signifie souvent qu'il y a un côté compétitif à une activité, et l'équitation fournit certainement l'occasion pour cela. Même s'il semble que le cheval soit jugé, il est rarement meilleur que l'entraîneur ou le cavalier qui l'a préparé. Il faut encore des heures d'activité physique humaine pour qu'un cheval soit prêt pour la compétition.

 

Il y a une liste énorme de disciplines de compétition dans le monde du cheval, et le succès dans l'une ne signifie pas qu'un cavalier sera bon dans l'autre, pas plus qu'un skieur de descente ne pourrait automatiquement s'attendre à être aussi habile en ski de fond. Cependant, tous exigent un certain niveau de forme physique et d'habileté.



Raison 2 : Des efforts physiques indispensables 

Effort physique équitation

Tout comme les autres sport, cette discipline exige et renforce la forme physique : force musculaire, équilibre, souplesse, agilité et la conscience corporelle globale. Même après un court trajet, les non cavaliers remarqueront que certains muscles sont douloureux.

 

L'équitation exige également quelques muscles qui ne sont pas souvent utilisés dans d'autres sports. Le contrôle qu'il faut pour utiliser les aides à la rêne, aux jambes et au siège pour influencer un cheval exige une conscience corporelle raffinée un peu semblable à celle d'un gymnaste. Bien qu'il ne soit pas nécessaire d'être culturiste pour monter à cheval, le fait de s'occuper d'un animal plusieurs fois plus grand que soi exige une certaine présence physique.

 

Raison 3 : La force mentale mise à l'épreuve 

Force mentale équitation

L'habileté, la stratégie, le raisonnement, la mémoire et la confiance en soi sont nécessaires dans la plupart des sports, et ce n'est pas différent pour l'équitation. Mémoriser les épreuves de dressage et les cours de saut, suivre les cartes des pistes, choisir la route la plus sûre sur une randonnée, décider de la façon la plus efficace de manipuler un cheval qui fait des siennes (ce qui exige parfois un chronométrage en quelques secondes) et toujours être conscient de ce que ton cheval pense est un exercice mental.


Les joueurs de football peuvent passer des semaines à mémoriser une pièce. Les cavaliers mémorisent également la façon dont ils monteront sur un parcours particulier ou prépareront un cheval pour un mouvement spécifique, souvent dans les minutes qui suivent la compétition. Cependant, ils doivent aussi être suffisamment flexibles mentalement pour changer de cap instantanément si le cheval se comporte mal, s'il se comporte mal, s'il a des fantômes ou si le " terrain de jeu " change soudainement.


Raison 4 : Comme tous les sports, tu brûles des calories 

Perte de calories équitation

Parcoure quelques cercles et tu découvriras que l'équitation est aussi une activité qui brûle énormément de calories. Selon healthstatus.com, une personne de 70 KG montant sur un cheval à pied brûlerait 171 calories par heure, ce qui est presque identique à une marcher à pied de 3 km par heure. Au trot, 441 calories sont brûlées en une heure et 549 calories en une heure de galop.

Raison 5 : Les Règles et Les règlements

Règles équitation

Les sports sont souvent régis par des règles strictes et peuvent être pratiqués à un niveau amateur ou professionnel. Ouvrez le livre de règlements de n'importe quelle discipline équestre et tu tu découvriras probablement un ensemble de règlements très stricts qui non seulement décrivent les "règles du jeu" mais peuvent inclure des règles sur les vêtements, la sellerie, les mors, la taille ou le type de cheval et de nombreux autres détails.



Si tu n'est toujours pas convaincu que l'équitation est un sport, essaye donc de prendre une leçon d'équitation avec un entraîneur qui comprend ton opinion. Après très peu de temps, tu t’apercevras que l'équitation est belle et bien un sport. 

Nous te remercions, d'avoir lu l’article jusqu’à la fin car c'est un sujet qui nous tiens à cœur. De ce fait, nous t'offrons un CODE PROMO de -20% sur toute notre boutique avec le code "SPORTEQUITATION", tu pourra retrouver de nombreux objets inspirés de l'univers équestre


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.